Trauma profond et ETS Plus

Trauma profond et ETS Plus

Si vous vous intéressez aux essences florales, vous êtes sans doute familier avec le fait qu'on les utilise essentiellement dans ce que nous ressentons au présent. C'est en tout cas toute la démarche d'Edward Bach que l'on peut aussi reconnaître chez de nombreux créateurs d'élixirs. Ce qui nous vient du passé n'a d'intérêt que dans le ressenti du présent. 

Si vous vous êtes ouvert à Perelandra, vous avez certainement rencontré ETS Plus Humains. Au début, et à raison, on fait la comparaison avec Rescue de chez Bach. MS Wright, créatrice de ETS Plus, nous dit que quand nous vivons un moment de vie traumatisant, nous avons 20 minutes pour en réparer l'impact sur notre structure. Quand on parle de structure avec elle, on parle de l'équilibre entre les plans physique, émotionnel, mental et spirituel. On parle aussi du système électrique dans lequel notre mise en forme baigne. Mme Wright nous apprend que tout ce qui est forme en nous a sa forme grâce à la présence de ce réseau électrique qui structure et contient tous les éléments constitutifs de la forme.

Imaginez la complexité du système. 

Le plus troublant, c'est qu'un radiologue suédois, le Pr. Noderström, mort en 2006, membre de l'Académie Nobel, avait constaté le même phénomène dans son travail. Il a publié à ce sujet sans trouver l'écho attentif qu'on aurait pu lui donner. 

Quand on vit une expérience traumatisante, MS Wright nous dit que le réseau électrique peut être meurtri, abîmé, voire déchiré. Comme une plaie ouverte. Et que cette expérience est physique et/ou émotionnelle et/ou mentale et/ou spirituelle. Normalement, le corps a dans sa programmation tous les outils pour se réparer. Son intelligence le lui permet. On est tous émerveillés de voir une plaie cicatriser. Il y a là une magie qui nous submerge, en tout cas c'est mon cas. Mais le travail de réparation est souvent lourdement endommagé car les expériences cumulées après un trauma grave submergent les capacités réparatrices dans leur habilité à bien opérer. On met du temps à guérir parfois. Il arrive fréquemment que la blessure semble refermée, mais elle reste blessante en tant que douleur de l'expérience vécue. Parfois certaines cicatrices physiques disparaissent comme par enchantement, d'autres restent lourdement teintées, froides, épaisses, voire douloureuses. Tout est question de contexte. Et si, comme elle le dit, nous disposons de vingt minutes pour réparer sans laisser de trace, je me dis que chacun de nous traîne en soi un paquet de plaies béantes. Certains parmi nous sont des montagnes de douleur, d'autres des collines, en tout cas, nous avons du mal à nous libérer, nous affranchir de ce passif parce que nous ignorons le processus de la réparation. Cela peut même sembler inenvisageable et le plus souvent, on décide, ou on essaie, de ranger tout ça comme on peut dans un vieux tiroir au fond de notre conscience et de notre mémoire.

Et pourtant, dans le processus de construction de ETS Plus, cette dimension a été prévue. Réparer les effets du trauma dans la structure, même si le temps a passé. 

Pour être honnête, l'affirmation m'a paru singulière quand je l'ai lue pour la première fois. J'ai utilisé (et je continue à le faire) ETS plus dans mes situations d'urgence pour retrouver l'équilibre dont j'ai besoin, ça marche très bien et j'en suis très heureux. Mais pour le passé ? 

Je l'ai conseillé à des personnes qui ont bien voulu me témoigner leur douleur de vie autour de situations anciennes lourdes : accidents de la route graves, abus et violences subies, menaces de mort répétées, etc. 

Dans ces situations, quand je veux réparer, voilà ce qui m'est proposé :

. d'abord affirmer que je veux réparer l'impact qu'a eu sur moi telle situation en l'identifiant clairement. Cela ne veut pas dire qu'il faut la revivre intérieurement. Il s'agit de l'identifier par son nom : " l'accident de voiture que j'ai eu à telle date", ou " la violence que j'ai subie quand j'avais … ans infligée par …."

. J'ai un flacon de 60ml d'Ets Humains à ma disposition. Chaque jour, je vais utiliser ETS plus à 5 reprises à raison de 10 gouttes à chaque prise (une fois au lever, 3 fois dans la journée, une fois au coucher).

IMPORTANT : 

. A chaque prise, je me branche sur mon intention définie ci-dessus :

 " Je répare l'impact qu'a eu sur moi cette situation". 

Il est important de rester centré pendant tout le temps de ce processus sur la situation que l'on choisit de réparer. Et de ne pas en changer tant que la réparation n'est pas ressentie. Il ne faut pas se disperser.  Je reste "branché" sur cet objectif précis et je n'en démords pas jusqu'à la perception de la réparation. 

. Je répète ce processus le temps nécessaire. Cela prendra quelques jours. Le délai est variable suivant qui je suis, ce que j'ai vécu et la "force" de mon désir de réparation, si je peux l'exprimer ainsi. 

. Quand je sens que quelque chose (désolé je ne sais pas le dire autrement) a retouvé sa fonction en moi, je continue encore un ou deux jours pour confirmer. 

. Je peux en parallèle continuer à prendre éventuellement les autres élixirs, ou huiles essentielles ou homéo, de ma routine quotidienne. Mais je dédie les prises d'ETS Plus à cet objectif particulier.

Traumatisme profond

COMMENTAIRES : 

. quand le corps dans sa structure sent que j'agis pour lui redonner la plénitude de ses fonctions là où la blessure était encore béante, il se produit comme un mouvement de compréhension intérieure qui assimile cette nouvelle dynamique. 

. donc il y a connivence.

. pour les enfant de moins de 7 ans, donnez 5 gouttes par prise. Si le nombre de gouttes change, l'intention reste importante dans le processus. Si vous devez le dire à la place de l'enfant, dites-le de façon audible (sans vous sentir obligé(e) de hurler bien sûr). 

. cette préparation a un goût alcoolisé. Si c'est désagréable, déposez les gouttes dans un peu d'eau à températue ambiante, laissez reposer quelques secondes puis buvez (ou faites boire) le liquide en une seule prise.

. pour un nourrisson, vous pouvez aussi déposer les gouttes d'ETS Plus sur son front et masser doucement sa peau (sans oublier l'expression de l'intention de réparation)

Annexe : traduction d'un article sur la conférence donnée en 1996 par MS Wright à Findhorn sur le réseau électrique

Posted on 29/04/2020 Essences Perelandra 370

Articles liés

En ces temps de confinement…

En ces temps de confinement… Quelques fragments de discussions téléphoniques m'indiquent que même dans des...

Les fleurs de Bach et le printemps

Cet article de François Deporte se propose de vous présenter quelques fleurs de Bach qui vous aideront à surmonter la...

Les fleurs de Bach et nos émotions

Connaissez-vous Edward Bach ? Médecin anglais mort en 1936, il laisse à l'humanité un cadeau infiniment précieux...

Préparation VIRUS et BACTERIA - Préparations de...

Le changement climatique a transformé la santé du monde. Globalement, la population microbienne s’ajuste et migre...